Nkhotakota

Malawi

La Réserve

Niché aux pieds de la montagne Chipata, un vaste réseau de rivières se faufile à travers les collines boisées, nourrissant les forêts denses de miombos qui constituent la Réserve de Faune de Nkhotakota.

© Frank Weitzer

La Réserve de Faune de Nkhotakota a connu un passé difficile. Des décennies de braconnage et d’anarchie ont vu une réserve de 1.800 km² auparavant productive avec plus de 1.500 éléphants dans les années 90 réduite à moins de 100 individus en 2015. Le gibier en a été chassé. Nkhotakota n’était plus qu’une réserve vide. La faune ayant pratiquement disparu, il n'y avait aucune raison de la visiter, aucun revenu touristique n'était généré et la réserve représentait peu ou pas de valeur pour les communautés environnantes.

Mais African Parks avait une vision différente pour le paysage sauvage le plus étendu au Malawi, y compris celle de le faire revivre. En prenant en charge sa gestion en 2015, nous avons immédiatement commencé à préparer Nkhotakota pour l'une des plus importantes translocations fauniques au monde. En août 2017, à l’issue de deux ans, le parc avait accueilli près de 500 éléphants et 2.000 autres animaux. Le braconnage a été considérablement réduit grâce à la présence d'une équipe de rangers bien entraînée et équipée, le tourisme a commencé à augmenter et la naissance d’éléphanteaux issus des individus transférés en 2016 a déjà été observée. Des mesures extrêmes ont été prises pour restaurer ce paysage, fruit d’une collaboration extraordinaire entre le Gouvernement du Malawi, nos donateurs et l’équipe de Nkhotakota. Il est encore tôt pour cette vaste réserve, mais en à peine deux ans, elle symbolise déjà le possible et a démontré ce que la nature peut faire avec notre aide si on lui en donne la chance.

Faits Saillants

  • Une zone sanctuaire de 19.000 ha au cœur de la réserve a été clôturée pour permettre la réintroduction des espèces en toute sécurité.
  • Entre 2016 et 2017, 520 éléphants et 1.500 têtes de gibier ont été transférés du Parc National de Liwonde et de la Réserve de Faune de Majete vers Nkhotakota, dans le cadre de la translocation historique des éléphants au Malawi.
  • Les véhicules, les routes et les radios ont tous été mis à niveau pour améliorer la gestion du parc.
  • Les équipes chargées de l'application de la loi et de la communauté ont retiré des centaines de pièges métalliques, remblayé des pièges à fosse et confisqué des armes à feu illégales pour sécuriser la réserve pour la faune.
  • Compte tenu de la nécessité de sécuriser la zone et de prévenir les conflits hommes-faune, les clôtures continuent d'être une priorité pour assurer le bien-être de la population et de la faune de Nkhotakota. Fin 2017, 167 km de clôtures avaient été achevés et la portion finale devrait se terminer en 2018.
  • Les communautés qui vivent autour de la réserve ont travaillé avec nos rangers pour aider à collecter les pièges et à remblayer les pièges à fosse pour protéger la faune.
  • Des moyens de subsistance durables pour les communautés autour de Nkhkotakota sont essentiels pour réduire la pression sur les ressources naturelles du parc. Des solutions innovantes pour les moyens de subsistance de la communauté ont été créées, notamment le soutien aux clubs de morninga et aux clubs d’apiculture.
  • Plus de 710 étudiants de 22 écoles différentes ont visité la réserve en 2017 dans le cadre du programme d'éducation environnementale.

A l’Horizon

Nous entretenons des relations étroites avec les communautés locales afin de procurer des avantages tangibles de la réserve, notamment en augmentant le tourisme; et nous terminerons la construction de la clôture du périmètre de la réserve en 2018.

Partenaires

Le Département des Parcs Nationaux et de la Faune du Malawi (DNPW) est l’organisme officiel chargé des parcs nationaux, des réserves de faune et des sanctuaires, ainsi que de la gestion de la faune sur les terres communales du Malawi. Nous avons commencé à travailler avec le DNPW dans la Réserve de Faune de Majete en 2003 et dans la Réserve de Faune de Nkhotakota et au Parc National de Liwonde en 2015.

  • Malawi Department of National Parks and Wildlife
    Le Département des Parcs Nationaux et de la Faune du Malawi (DNPW)
    Le Département des Parcs Nationaux et de la Faune du Malawi (DNPW) est l'organisme légal chargé des parcs nationaux, des réserves de faune et des sanctuaires ainsi que de la gestion de la faune sur les terres communales au Malawi. Nous avons commencé à travailler avec le DNPW dans la Réserve de Faune de Majete en 2003 puis dans la Réserve de Faune de Nkhotakota et au Parc National de Liwonde en 2015
  • The U.S. Forest Service (USFS)
    L’US Forest Service (USFS)
    Grâce à son programme international, l’US Forest Service apporte une expertise technique dans la gestion des ressources naturelles dans les contextes de développement international et un soutien financier aux partenaires qui partagent leur intérêt pour l'intendance des terres et les opportunités apportées aux communautés locales. Ils travaillent dans plus de 90 pays et ont travaillé avec African Parks à Nkhotakota.
  • The Wyss Foundation
    La Fondation Wyss
    La Fondation Wyss est une fondation caritative privée dédiée au soutien de solutions novatrices et durables qui améliorent des vies, autonomisent les communautés et renforcent les liens avec la terre. La Fondation appuie les parcs nationaux de l’Akagera, Liwonde, Majete et Nkhotakota et, dans le cadre d'un engagement novateur de 65 millions de $US sous la forme de subventions pour cinq nouveaux parcs, a commencé à soutenir le Parc National de la Pendjari au Bénin et le Parc National de l’Archipel de Bazaruto au Mozambique.
  • Le WWF
    Le WWF
    Le WWF- Pays-Bas soutient African Parks depuis 2007, avec pour objectif de développer le modèle de gestion d’African Parks à travers l'Afrique. Plus de 6,5 millions d'euros ont été consacrés aux coûts de fonctionnement de base et aux projets de conservation dans le Parc National des Plaines de Liuwa, dans les Zones Humides de Bangweulu et à Odzala-Kokoua. Un groupe de cinq familles appelé le «Cercle d'Odzala» contribue à la partie Odzala de ce financement. Notre partenariat avec le WWF aux États-Unis se concentre également sur Odzala-Kokoua. Le WWF-Belgique est devenu un partenaire financier stratégique d'African Parks soutenant nos parcs du Malawi et des Plaines de Liuwa.

Visitez le Parc

Cette source de revenus vitale renforce non seulement les liens avec les communautés environnantes, mais assure également la survie du parc et de sa faune.

Réserver votre séjour aujourd’hui