Nkhotakota

Malawi

La Réserve

Niché aux pieds de la montagne Chipata, un vaste réseau de rivières se faufile à travers les collines boisées, nourrissant les forêts denses de miombos qui constituent la Réserve de Faune de Nkhotakota.

© Frank Weitzer

Située à l’ombre des monts Chipata, Nkhotakota est la réserve la plus ancienne et la plus vaste du Malawi. Ce site d’une superficie de 1 794 km² se compose de forêts à la canopée dense, entrecoupées par trois grands fleuves qui se jettent dans le lac Malawi. Après des années de braconnage qui ont vu sa population d’éléphants passer de 1 500 à une petite centaine, le gouvernement du Malawi a fait le choix décisif de modifier sa trajectoire : en 2015, il a invité African Parks à conclure avec lui un accord à long terme pour gérer Nkhotakota, appuyant ainsi le Département des parcs nationaux et de la faune sauvage (DNPW) dans sa nouvelle vision pour le parc et les communautés environnantes.

Mais African Parks avait une vision différente du paysage sauvage restant le plus étendu du Malawi, qui comprenait de le ramener à la vie.

C’est dans cette vaste zone boisée encore intacte qu’a donc pris naissance l’une des plus grandes initiatives au monde de restauration de faune sauvage : le renforcement de ses effectifs par l’introduction, en 2016 et 2017, de près de 500 éléphants et de 2 000 autres animaux. La sécurité s’est améliorée grâce à des programmes communautaires et à une équipe de maintien de l’ordre bien formée et bien pourvue en ressources. On observe aujourd’hui le déploiement d’une vaste gamme de projets liés aux moyens de subsistance durable. Des milliers d’étudiants bénéficient d’une information et d’un soutien pédagogique, des centaines d’entre eux se voient octroyer des bourses, et des partenariats sont mis à profit pour soutenir les dispensaires. Le retour de la vie dans cette réserve a signifié le début d’un nouveau chapitre où il deviendra possible de revigorer le tourisme, de générer des revenus et de créer une valeur durable pour les communautés.

Faits marquants

  • Un sanctuaire de 190 km2 au cœur de la réserve a été clôturé pour permettre la réintroduction des espèces en toute sécurité.
  • Un peu moins de 500 éléphants et plus de 1 800 têtes de gibier ont été déplacés du Parc national de Liwonde et de la Réserve faunique de Majete, dans le cadre de la translocation historique des éléphants en 2016 et 2017.
  • Les véhicules, les routes et les équipements radio ont tous été modernisés pour améliorer la gestion du parc.
  • Notre équipe de 42 écogardes a effectué un total de 4 528 jours-hommes de patrouille, ce qui a permis de confisquer neuf armes à feu et 77 filets de pêche illégaux, d'ôter 1 686 pièges et sept fosses piégées, et de procéder à 44 arrestations ayant abouti à 28 condamnations.
  • Vu la nécessité de sécuriser la zone et de prévenir les conflits homme-faune, poursuivre la construction de la clôture est une priorité absolue pour assurer le bien-être de la population et de la faune.
  • Pour réduire la pression sur les ressources naturelles du parc, il est essentiel de générer des moyens de subsistance durables pour les communautés avoisinantes par le biais de solutions innovantes, comme le soutien à la culture du moringa et des groupements apicoles.
  • Près de 1 159 élèves venus de 216 écoles ont participé en 2020 au programme d'éducation environnementale.

A l’Horizon

Nous entretenons des relations étroites avec les communautés locales afin de leur apporter des avantages tangibles, notamment par le développement du tourisme, et nous achèverons la construction de la clôture périmétrique en 2020.

© Daniel Nelson

Notre Partenaire

Le DNPW est l’organisme officiel chargé des parcs nationaux, des réserves de faune et des sanctuaires, ainsi que de la gestion de la faune sur les terres communales du Malawi. C’est en 2003 que nous avons entamé avec lui notre action dans la Réserve de faune de Majete, et en 2015 dans la Réserve de faune de Nkhotakota et le Parc national de Liwonde.

  • Malawi Department of National Parks and Wildlife
    Le Département des Parcs Nationaux et de la Faune du Malawi (DNPW)
    Le Département des Parcs Nationaux et de la Faune du Malawi (DNPW) est l'organisme légal chargé des parcs nationaux, des réserves de faune et des sanctuaires ainsi que de la gestion de la faune sur les terres communales au Malawi. Nous avons commencé à travailler avec le DNPW dans la Réserve de Faune de Majete en 2003 puis dans la Réserve de Faune de Nkhotakota et au Parc National de Liwonde en 2015
  • The U.S. Forest Service (USFS)
    L’US Forest Service (USFS)
    Grâce à son programme international, l’US Forest Service apporte une expertise technique dans la gestion des ressources naturelles dans les contextes de développement international et un soutien financier aux partenaires qui partagent leur intérêt pour l'intendance des terres et les opportunités apportées aux communautés locales. Ils travaillent dans plus de 90 pays et ont travaillé avec African Parks à Nkhotakota.
  • The Wyss Foundation
    La Fondation Wyss
    La Fondation Wyss est une fondation caritative privée dédiée au soutien de solutions novatrices et durables qui améliorent des vies, autonomisent les communautés et renforcent les liens avec la terre. La Fondation appuie les parcs nationaux de l’Akagera, Liwonde, Majete et Nkhotakota et, dans le cadre d'un engagement novateur de 65 millions de $US sous la forme de subventions pour cinq nouveaux parcs, a commencé à soutenir le Parc National de la Pendjari au Bénin et le Parc National de l’Archipel de Bazaruto au Mozambique.
  • Le WWF
    Le WWF
    Le WWF- Pays-Bas soutient African Parks depuis 2007, avec pour objectif de développer le modèle de gestion d’African Parks à travers l'Afrique. Plus de 6,5 millions d'euros ont été consacrés aux coûts de fonctionnement de base et aux projets de conservation dans le Parc National des Plaines de Liuwa, dans les Zones Humides de Bangweulu et à Odzala-Kokoua. Un groupe de cinq familles appelé le «Cercle d'Odzala» contribue à la partie Odzala de ce financement. Notre partenariat avec le WWF aux États-Unis se concentre également sur Odzala-Kokoua. Le WWF-Belgique est devenu un partenaire financier stratégique d'African Parks soutenant nos parcs du Malawi et des Plaines de Liuwa.

Visitez le Parc

Cette source de revenus vitale renforce non seulement les liens avec les communautés environnantes, mais assure également la survie du parc et de sa faune.

Réserver votre séjour aujourd’hui