l'Ennedi

Tchad

La Réserve

Chef-d'œuvre de grès naturel et Site du Patrimoine Mondial

Ennedi
© Michael Viljoen

La Réserve Naturelle et Culturelle de l’Ennedi, nichée au nord-est du Tchad, est un chef-d'œuvre naturel de grès de 40.000 km², sculpté au fil des siècles par le vent et l'eau, créant un paysage magnifique marqué par des falaises, des canyons et des arches naturelles. La présence permanente d'eau dans ce paysage désertique a créé un paradis au Sahara, supportant la faune et la flore ainsi que la vie humaine. Des milliers d'images ont été peintes et sculptées dans la surface rocheuse, constituant l'un des ensembles d'art rupestre les plus vastes et les plus significatifs du Sahara et pour la planète.

Caractérisé par des plateaux, des gorges, d'immenses arches de pierre et des piliers sculptés et façonnés au cours des millénaires, le massif de l’Ennedi a été déclaré Site du Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 2016 pour ses formations naturelles uniques et son art rupestre datant de 7.000 ans. Une zone protégée appelée «Réserve Naturelle et Culturelle de l’Ennedi», qui couvre 40.000 km², est en cours de création et, après deux ans de préparation, la zone a officiellement été passée sous la gestion d’African Parks en partenariat avec le Gouvernement de la République du Tchad en février 2018.

Ennedi
© Michae Viljoen

L’Ennedi est l'un des six grands massifs montagneux du Sahara (une chaine de montagnes) au Tchad. Malgré un braconnage intense au cours des dernières décennies qui a exterminé la plupart des espèces sauvages, la biodiversité encore présente dans ce paysage unique est remarquable. Il abrite une population relique de crocodiles, plus de 525 espèces de plantes et au moins 199 espèces d'oiseaux qui le traversent sur leurs routes migratoires transcontinentales. La vision à long terme pour l’Ennedi est de restaurer cet Eden en réintroduisant des espèces qui y vivaient auparavant et de recréer une représentation des biomes sindien-sahariens et sahéliens en Afrique, qui ne se trouvent plus nulle part ailleurs dans la région du Sahel.

Ennedi
© Michae Viljoen

La présence de l'homme dans cette région remonte à plus de 10.000 ans jusqu'au Néolithique. Aujourd'hui, l’Ennedi est toujours une ressource importante pour deux groupes semi-nomades qui ont besoin de pâturages et d'eau pour leurs chameaux, leurs chèvres et leurs moutons. Il existe une formidable opportunité de transformer la conservation de ce paysage porteur de vie pour soutenir la population et la faune. Grâce à un engagement auprès de la population locale et à une gestion efficace des infrastructures et de l’application des lois, et à la réintroduction de plusieurs espèces importantes, la réserve sera restaurée pour créer le seul écosystème sahélo-saharien de valeur culturelle et naturelle irremplaçable.

Faits Saillants

  • En juillet 2016, le massif de l’Ennedi a été inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en reconnaissance de ses formations naturelles uniques et de son art rupestre datant de 7.000 ans.
  • L’Ennedi est une oasis écologique abritant une biodiversité remarquable, comprenant plus de 525 espèces de plantes; 199 espèces d'oiseaux utilisent ce carrefour migratoire; une population reliques de crocodiles et des mammifères, dont le mouflon à manchettes, la gazelle Dorcas, la hyène rayée et le lynx du désert.
  • L'histoire extraordinaire de l'occupation humaine datant du Néolithique est racontée à travers une multitude de sites archéologiques préservés, comprenant des gravures, des peintures rupestres et des mausolées.
  • Situé dans un environnement sûr, le massif de l’Ennedi est l'un des sites les plus renommés et accessibles pour le tourisme saharien.

A l’Horizon

Il existe une formidable opportunité de protéger ce paysage extraordinaire pour soutenir les populations et la faune. Grâce à un engagement avec les communautés locales et à une gestion, une infrastructure et une protection efficaces, ainsi qu’à plusieurs réintroductions d’espèces, la réserve sera restaurée pour créer le seul écosystème sahélo-saharien d’une valeur culturelle et naturelle irremplaçable.

Michael Viljoen
© Michae Viljoen

Partenaires

L’Ennedi a officiellement été placé sous la gestion à long terme d’African Parks en partenariat avec le Gouvernement de la République du Tchad en février 2018. Notre vision à long terme commune pour l’Ennedi est de restaurer ses atouts naturels et culturels, en réintroduisant des espèces qui y vivaient auparavant, réintroduisant les espèces qui y vivaient autrefois et recréant une représentation des biomes sindo-sahariens et sahéliens en Afrique, qui ne se trouvent plus nulle part ailleurs dans la région du Sahel.

  • The Republic of Chad
    La République du Tchad
    La République du Tchad est le partenaire d’African Parks dans la gestion du Grand Zakouma, un vaste écosystème qui comprend le Parc national de Zakouma et la Réserve de faune de Siniaka Minia. Le gouvernement tchadien, sur le conseil de l'Union européenne, a approché African Parks en 2010 pour assumer la responsabilité de la gestion de Zakouma afin de mettre un terme au fléau persistant du braconnage des éléphants. L'accord de mandat a été signé en juin 2010 et African Parks a commencé la gestion du parc et de la périphérie en octobre de la même année.
  • eu
    L'Union Européenne (UE)
    L'Union Européenne (UE) est un partenaire financier stratégique en Afrique centrale qui a fourni les financements de base pour Garamba, Zakouma et Odzala-Kokoua. Dans le cadre du 11ème Fonds Européen de Développement, l'UE a engagé 20 millions d'euros dans la région du Grand Garamba pour la période 2016-2020 et 10 millions d'euros dans la région du Grand Zakouma de 2017 à 2021. Le Fonds Fiduciaire Bêkou pour la RCA a également pris un engagement de 1,5 million d'euros en faveur du Chinko.
  • La Dutch Postcode Lottery
    La Dutch Postcode Lottery
    La Dutch Postcode Lottery collecte des fonds depuis 1989 pour soutenir un monde plus juste et plus vert. Aujourd'hui, il s'agit de la plus importante loterie de la charité aux Pays-Bas, avec 50% du chiffre d'affaires qui va à plus de 100 organisations non gouvernementales. Depuis le début de la loterie, plus de 5,4 milliards d'euros ont été distribués à ses bénéficiaires. African Parks est bénéficiaire de la Dutch Postcode Lottery depuis 2010 et reçoit 900.000 euros par an pour des financements non restrictifs. La loterie à également engagé 890.000 euros pour les unités d’intervention rapide (2013-2017) et 2,6 millions d'euros pour la restauration du Parc National de Liwonde et de la Réserve de Faune de Nkhotakota au Malawi (2016-2017). La Dutch Postcode Lottery apporte également son soutien pour les trois premières années de gestion d’African Parks à la Réserve Naturelle et Culturelle de l’Ennedi par le biais d’un ‘Projet Supplémentaire’ de 1,9 millions d’euros (2018-2020).

Contactez le Parc

Cette source de revenus vitale renforce non seulement les liens avec les communautés environnantes, mais assure également la survie du parc et de sa faune.

Réservez votre séjour ici